Cellou Dalein prévient: « on ne renoncera pas, on va lutter jusqu’au bout… »

Après la marche avortée de l’opposition mardi 30 octobre, Cellou Dalein Diallo est plus que jamais déterminé à poursuivre la lutte, pour dit-il, l’instauration d’un Etat de droit et la démocratie dans le pays.

Alors qu’un jeune a été tué par balles à Bambéto lors des échauffourées entre forces de l’ordre et militants de l’opposition, el Chef de file de l’opposition promet de dévoiler l’agenda des prochaines manifestations :

« Nous allons changer de stratégie, nous allons affiner notre stratégie mais nous n’allons pas la décliner, on ne renoncera pas, on va lutter jusqu’au bout et dès demain on va annoncer le programme des manifestations de la semaine prochaine »

Répondant aux propos du Contrôleur général de la police, Ansoumane Baffoe, qui dit avoir reçu l’ordre de le confiner à son domicile pour assurer sa sécurité, Cellou Dalein Diallo estiment que ce sont les forces de l’ordre qui constituent pour lui une source d’insécurité et non les populations :

« Je ne suis pas en insécurité, la source d’insécurité pour le peuple et pour moi, c’est le général Baffoé et ses hommes, c’est Alpha Condé et son gouvernement. Moi je suis en sécurité, parce que je jouis auprès de la population d’une confiance totale, d’une crédibilité sans faille et la population est à mes côtés, c’est elle qui me protège, ce ne sont pas les forces de l’ordre qui constituent pour moi une source d’insécurité », rappelle le Président de l’UFDG.

Par ailleurs, le leader de l’opposition est prêt à être le sacrifice comme d’autres citoyens pour libérer le peuple de Guinée de la dictature :

 « Puisqu’ils veulent me tirer dessus, je leur donne ma vie, si c’est pour l’instauration de la démocratie, pour la réconciliation des Guinéens, pour l’instauration d’un Etat de droit, soucieux de la sécurité, de l’égalité de tous les citoyens, je suis un bon sacrifice. Avant moi, beaucoup ont déjà donné leur vie, 97 personnes, et moi aussi je serai fier si je devais être le sacrifice pour la libération du peuple de Guinée de cette dictature », a fait savoir Cellou Dalein Diallo, qui compte poursuivre la lutte.

Alfred Bangoura, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.