Dernières infos

Carnet du reporter: La route de Dinguiraye-Kalinko, un véritable enfer pour les usagers

Carnet du reporter: La route de Dinguiraye-Kalinko, un véritable enfer pour les usagers

La Commune Rurale (CR) de Kalinko dans la préfecture de Dinguiraye, à cause de son rétrécissement et sa dégradation très avancée, constitue un véritable casse-tête chinois pour les usagers. Pour plus d’illustration, la route en question a l’image réelle d’un sentier.

Pourtant, la sous-préfecture de Kalinko est très bien fréquentée par les commerçants venant de N’Zérékoré, Macenta, Tougué, Dabola et Faranah.

Lundi, jour du marché hebdomadaire dans Kalinko, tous les étrangers qui y viennent sont considérés dit-on, comme les natifs. Cette hospitalité légendaire attire chaque lundi que Dieu fait, des centaines de commerçants qui y viennent écouler leurs marchandises. Ce, dans le respect et la paix du cœur.

A l’analyse, la population de Kalinko qui a pour bréviaire principal: religion et accueil chaleureux aux étrangers, pratique aussi, l’agriculture, l’élevage, la forge et la mécanique, métier moderne.

Faut-il souligner que la réaction des autorités compétentes serait le plutôt mieux pour désenclaver cette localité, poumons du CRAC (Comité pour la Réélection d’Alpha Condé).

Dabola, Mamadouba Camara, www.kababachir.com

A propos de l'auteur

Articles similaires