Dernières infos

Cargaison de FCFA : Philan parle de  »propriété d’un Etat souverain »

Cargaison de FCFA : Philan parle de  »propriété d’un Etat souverain »

On ne sait pas trop quelle mouche a piqué le nouveau gouverneur de Faranah, Philan Traoré qui vient d’être promu à ce poste, pour avoir sérieusement et sans cesse renversé sa bile sur l’opposition. C’est désormais du classique, son objet de risée c’est bien le président de l’UFR Sydia Touré. Certainement, ce zélé militant garde une dent pourrie contre l’ancien Premier ministre. Avant sa nomination Philan tance et blâme. Avec sa promotion, il remet çà. C’est ainsi qu’il sort des bois, suite à la saisie de la cargaison de FCFA pour foutre son nez dans une affaire de deal impliquant à priori Alpha Condé.

Philan Traoré, encore dans l’ivresse du pouvoir parle non seulement de  »propriété d’un Etat souverain » mais aussi qualifie la saisie de  »simple incident » dont se serait rendu coupable  »par la très légère feuille de chou sénégalaise ». Se muant en un vrai agent de communication de la BCRG et en porte-parole du gouvernement Philan va dans tous les sens pour s’ériger en avocat du diable. Et au passage, égratigner le leader de l’UFR qui, a selon Philan,  »la science infuse ». De l’avis de ce nouveau gouverneur de Faranah, Sidya Touré de l’UFR, que l’on ne connaissait nullement banquier, a déclaré sur une radio de la place que l’opération n’est pas conforme à l’orthodoxie. Selon lui, « les transferts entre les banques centrales sont dématérialisées depuis un certain temps ». Mais, comme chacun sait, il a la science infuse.

Après Sydia, Philan s’amuse avec Le Quotidien,  »connu au Sénégal pour sa promptitude à accréditer les rumeurs les plus insensées et à salir la réputation de hautes personnalités. Quitte à chanter la palinodie le lendemain, toute honte bue. » L’homme est tellement opportuniste qu’il enfonce son mentor : « rendez-vous est pris en 2020 pour le bilan des deux mandats. » Philan oublie que Condé a la tête ailleurs : se dépêtrer d’une situation que lui-même a créée.

Jeanne FOFANA, Kabanews

A propos de l'auteur

Articles similaires