Cancer : bientôt un test universel pour le détecter en 10 minutes ?

Des chercheurs australiens pensent avoir trouvé une méthode accessible et économique pour diagnostiquer la maladie dans 90 % des cas, révèle « Nature Communications ».

Diagnostiquer un cancer en seulement 10 minutes, c’est la promesse faite par un groupe de chercheurs australiens. Ils expliquent, dans leurs travaux publiés dans la revue Nature Communications, avoir mis au point un test sanguin capable de détecter le « marqueur biologique universel du cancer », retrouvé dans la plupart des formes de la maladie.

Comme le rappelle Futura sciences, la plupart des tests de dépistage du cancer sont aujourd’hui effectués par une biopsie. La technique, invasive et coûteuse, consiste à prélever un échantillon de tissu ou de tumeur afin de voir si les cellules sont cancéreuses. L’alternative élaborée ici est beaucoup plus simple.

Identifier 90 cas de cancers sur 100

Le test se fie à la présence ou à l’absence de groupe méthyle sur l’ADN d’une cellule. Les chercheurs ont constaté que les cellules cancéreuses et les cellules normales réagissaient différemment au contact de l’eau additionnée à des nanoparticules d’or. En présence de groupes méthyles anormaux, les cellules malades se collent à l’or et le mélange conserve sa couleur rose d’origine. S’il vire au bleu, cela veut dire que les cellules sont saines.

«  Ces analyses sont rapides, c’est-à-dire que le temps d’analyse est égal ou inférieur à 10 minutes, et elles nécessitent une préparation finale de l’échantillon ainsi qu’une petite entrée sur l’ADN  », expliquent les auteurs des travaux. D’après les résultats, le test permet d’identifier 90 cas de cancers sur 100.

https://www.lepoint.fr/sante

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.