CAN 2025 : « La Guinée n’est pas prête à co-organiser avec le Sénégal…»

Après un glissement de calendrier, suite au retrait de la CAN 2019 au Cameroun, qui se jouera désormais en Egypte, le Président de la CAF,   de passage à Conakry, a laissé entendre, que la Guinée pourrait organiser la CAN 2025 au lieu de 2023, initialement prévu.

Une annonce qui a suscité des vives réactions, notamment celle du Sénégal voisin. Par la voix du Président de la Fédération Sénégalaise du Football (FSF), le pays de Téranga a émis le souhait de co-organiser  la CAN 2025 avec la Guinée.

Répondant à une question de nos confrères de RFI sur l’organisation des prochaines CAN, le président de la Fédération sénégalaise de football, a estimé que « Le Sénégal ne peut donc que se positionner sur 2025, si la Guinée accepte un principe de co-organisation ou si elle se désiste. […] 2025, ça peut être dans nos cordes. […] »

Ajoutant qu’« On en a discuté avec les dirigeants de la Fédération guinéenne de football (Féguifoot). Mais ça dépend de la volonté politique des deux Etats. C’est d’abord à la Guinée de se dire qu’elle ne va pas organiser seule ce tournoi. Car il y a souvent une question de fierté nationale qui prime. Car on veut montrer qu’on est capable d’organiser la CAN tout seul.

Si le Cameroun avait envisagé une co-organisation avec des pays voisins, il y a un an, peut-être que la CAN 2019 n’aurait pas été délocalisée.

Si les discussions que nous menons avec la Féguifoot peuvent être confirmées par les autorités des deux pays, ce serait quelque chose de grand pour nos deux pays ainsi que pour le football africain. », a souhaité Augustin Senghor.

Après cette sortie, les autorités guinéennes ont réagi. Par la voix du ministre des Sports, de la Culture et du Patrimoine Historique, la position guinéenne est tout autre. Pour Bantama Sow,

« Nous le ferons au profit de la jeunesse et du peuple de Guinée. La Guinée ne peut pas se camoufler derrière un pays pour dire que nous allons juste organiser la fête. La Guinée veut profiter de la CAN 2025 pour sortir des problèmes d’infrastructures dans les plus grandes villes de notre pays », a-t-il avertit.

A ce titre, estime le ministre guinéen des Sports, « Ou soit la Guinée n’est pas prête à organiser, soit nous sommes prêts à organiser et nous l’assumerons. Il n’y aura pas de co-organisation de la CAN en 2025 », tranche-t-il.

Espérons que la Guinée puisse enfin être à mesure d’abriter cette compétition du football Africain.

Abdoul Wahab Barry, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.