Dernières infos

La CAN 2023 en Guinée : Une candidature à défendre

La CAN 2023 en Guinée : Une candidature à défendre

A la faveur de l’élection du malgache Amad Amad à la tête de la CAF, la Cosafa, le Conseil des associations de football en Afrique Australe se met en branle pour remettre en causele mode d’attribution des trois prochaines éditions des phases finales de la CAN senior de football. Comme dirait l’autre, ‘’l’occasion fait le larron’’. Nonobstant les arguments pertinents avancés par le président de ce Conseil, de mon point de vue, cette contestation semble inopportune. En effet, depuis l’attribution de ces trois prochaines éditions de la CAN senior, le 20  septembre 2014, aucun pays n’ levé le petit  doigt pour contester la décision du comité exécutif.  Raison pour laquelle j’en appelle à nos autorités pour défendre vaille que vaille notre candidature.En la matière,  il s’agit de la fédération guinéenne de football, du ministère des sports et du gouvernement tout entier.

C’est ici le lieu de louer la décision prise par nos autorités, qui ont présenté la candidature de notre pays à l’organisation d’une phase finale de Coupe d’Afrique senior de football. Cette compétition, au-delà de son caractère purement sportif, est un véritable projet de développement. Le cas du Mali, qui a organisé cette compétition en 2002, en est une parfaite illustration. En plus des différents argumentaires qui plaident pour le maintien de notre candidature, il y a le fait que le Plan national de développement économique et social, le PNDES, ne couvre que la période 2016 – 2020, alors que la CAN va au-delà, jusqu’à l’horizon  2023. Économiquement parlant, l’organisation de la CAN 2023 va  susciter un boom non négligeable pour le pays. Les quatre sites de compétitions et les préfectures voisines seront ainsi dotées d’infrastructures non réalisées par le PNDES (2016-2020). L’un dans l’autre, la CAN 2023 vient ainsi compléter le PNDES, dans le cadre de la réduction de la pauvreté.

Cette sommaire démonstration vise en fait  à susciter non seulement auprès des décideurs, mais aussi de l’opinion publique un puissant élan, afin qu’il y ait une union sacrée autour de notre candidature. La CAN en Guinée est l’affaire de tous les GUINÉENS. Le sport par vocation  est un dénominateur commun, qui nous unit dans la ferveur et l’enthousiasme sans aucune considération. Il nous revient donc de mettre tous les atouts de notre côté, afin que le comité exécutif de la CAF maintienne notre candidature.

Thierno Saïdou Diakité

A propos de l'auteur

Articles similaires