Boké: Une mission d’études d’impact social et environnemental de la route Boké-Kébou

Dans le cadre de la construction de la route internationale Boké (République de Guinée)-Kébou (Guinée Bissau), une mission mixte Ministère des Travaux Publics-Ministère de l’Environnement des Eaux et Forêts (MEEF) séjourne depuis dimanche, dimanche, 11 mars 2018 dans la préfecture de Boké.

L’objectif de la mission réside dans l’actualisation des études d’impact environnementales et sociales relatives à la mise œuvre du projet de la route internationale Boké-Kébou sur une distance de 107 km dit-on.

Le projet à dimension internationale, est entièrement financé par la Banque Africaine pour le Développement (BAD) et l’Union Européenne (UE) à hauteur de 110 millions d’euros, selon le Chef de service suivi plan de gestion environnemental  et social des projets routiers au Ministère des Travaux Publics (MTP), Lansana Diawara.

La partie guinéenne, a fait savoir M. Diawara, «s’occupe uniquement de la compensation et d’indemnisation des personnes ayant des bâtiments et plantations le long du corridor.»

Priant pour le succès du projet, la quasi-totalité des populations adhère à l’initiative du gouvernement guinéen et ses partenaires au  développement.

Par ailleurs, elles tiennent surtout, au respect des normes internationales et au délai imparti pour la finalisation des travaux de la route internationale Boké-Boké.

Mamadouba Camara, correspondant www.kababachir.com à Boké 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.