Dernières infos

Boké : Qui est THEME Kalissa, nouveau patriarche consensuel de Kakandé ?

Boké : Qui est THEME Kalissa, nouveau patriarche consensuel de Kakandé ?

Les quatorze ethnies de la préfecture de Boké, ont à l’unanimité, installé samedi, 18 février 2017, leur patriarche consensuel dont voici la biographie.

Fils de Modjèrè et de Sattan Camara, THEME KALISSA est né en 1931 à Kafari (Kadiguira), canton Landouma, aujourd’hui, Commune Rurale (CR) de Tanènè (nouvelle cité), préfecture de Boké.

A l’âge de 06 ans, au-delà des travaux champêtres, il a bénéficié des études coraniques à Makagni (Silikonko), sous-préfecture de Dabiss (Boké).

Ainsi, par le destin, THEME KALISSA fut recruté en 1951 par la Commission Mobile de recrutement du cercle de Boké et incorporé dans l’Armée française.

Il fut affecté le 04 mars 1951, au cours de la même année, au P.A de Dakar où il fut embarqué à bord du SS (Lyautey), le 08 mai 1953 pour Marseille, République française.

Après un bref séjour à Marseille, il est de nouveau embarqué à bord du bateau Pasteur à destination Port Saigon (Vietnam). Dans cette localité, l’homme devait participer, avec bravoure, à la guerre d’Indochine notamment, à Haiphong, Hanoi qui débouchera sur la guerre de Dien Bien phou, l’une des guerres les plus farouches et meurtrières de l’Indochine.

Par bonheur, les hostilités ont pris fin et le nouveau Kountigui (patriarche), d’aujourd’hui, devait faire son retour par Marseille le 06 juin 1955 pour Conakry (République de Guinée).

Après un séjour mérité dans la capitale guinéenne, l’homme est de nouveau affecté le 03 novembre 1955 à Kati (République du Mali). Bénéficiant d’une permission de 47 jours en 1956, il rejoint son village natal Kafari, Canton Landouma où il apprendra sa libération définitive de l’Armée française.

Au demeurant, faut-il souligner que la carrière militaire du vaillant soldat, THEME KALISSA, a été brutalement interrompue, l’obligeant à être recruté à la société des bauxites de Midi en qualité de Chef des surveillants, période qui coïncida à l’accession de la Guinée à l’indépendance.

Aujourd’hui, le Doyen THEME KALISSA, père d’une nombreuse famille, vit dans la commune urbaine avec une modeste pension française qui lui a été accordée depuis le 12 décembre 1959 par le gouvernement français.

A rappeler que le prédécesseur de THEME KALISSA, feu Maire Saliou Camara est décédé le 27 janvier 2016.

Les populations de Boké sont pleins d’espoirs quant à la réussite de la mission, combien noble et exaltante, confiée au nouveau kountigui qui est resté longtemps aux côtés de son prédécesseur.

D’un âge très avancé, de par sa sagesse, sa modestie, sa disponibilité et surtout l’honnêteté qu’il incarne, le nouveau patriarche est unanimement reconnu et accepté par l’ensemble des 14 ethnies de la préfecture de Boké.

Mamadouba Camara, correspondant www.kababachir.com Boké

 

About The Author

Related posts