Boké: SMB/Winning paie sa 13ème Compensation aux communautés

La Société Minière de Boké a poursuivi mercredi, 28 février 2018, sa traditionnelle série de compensation en direction des communautés impactées par son projet en payant de plus de 7 milliard de francs guinéens aux communautés de Kaboye, Dabis, Dapilon et de Kakoui dans la préfecture de Boké.  

La cérémonie a mobilisé outre, les autorités locales, les délégués de l’Agence de Monitoring d’Expertise et de Recherche Appliquée (AMERA Plus), le cabinet d’étude ayant réalisé les travaux d’inventaires ainsi qu’un huissier de justice.

Le montant total de cette 13ème compensation communautaire se chiffre à 7.084.242.250 GNF.

Ainsi, les ayants droits au nombre de 53 sont issus des communautés de Kaboye (CR Tanéné), Dapilon (CR Kolaboui) et Kakoui dans la Commune Urbaine de Boké.

Munis de leurs pièces d’identité, les bénéficiaires ont massivement répondu présent à Kaboye dans l’espoir de récupérer leurs  chèques respectifs.

Dans son intervention, le représentant du Consortium, Djiba Keita, responsable des inventaires SMB/Winning, a souhaité la bienvenue aux heureux récipiendaires avant d’indiquer que « cette compensation s’inscrit dans le cadre du respect du Code Minier guinéen en matière de compensation et du souci de la société à participer au bien-être des populations locales.»

Pour le Cabinet d’étude, les travaux ont été réalisés dans les règles de l’art.

« Les 53 impactés ont tous accepté les résultats de nos travaux avec zéro refus. Toute chose qui dénote leur adhésion et attachement au projet de la SMB » a déclaré le représentant d’AMERA PLUS, Fodé Saidou Doumbouya.

Représentant l’autorité préfectorale à la cérémonie, le Chargé des Organisations des Collectivités, Sékou Mouctar Fofana a, au prodigué d’utiles conseils aux bénéficiaires.

Ensuite, il les a invités à utiliser les fonds à bon escient car selon lui, ces montants constituent une opportunité pour le développement local, pour le renforcement d’une cohabitation pacifique entre les communautés et la société.

Pour M. Fofana les montants communautaires doivent servir à la réalisation des actions de développement communautaires  durables au bénéfice de tous.

De l’avis d’un des bénéficiaires, Abdoul Gadirou Diallo de Silikonko, dans la commune de Dabiss, ce geste de la société SMB sera utilisé  dans la construction d’une école pour les enfants de sa communauté.  Pour Aissata Danso de Kaboye, l’heure est à la construction d’une maison d’habitation et à l’aménagement d’un potager.

Par contre, d’autres bénéficiaires s’engagent à réhabiliter leurs mosquées ou faire face à d’autres  activités génératrices de revenus pour lutter contre la pauvreté.

Mamadouba Camara, correspondant Kababachir.com à Boké

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.