Dernières infos

Boké: rétrospectives des faits marquant l’année 2016 dans la préfecture

Boké: rétrospectives des faits marquant l’année 2016 dans la préfecture

L’année 2016 qui tire vers sa fin, aura été marquée par de nombreux événements ancrés dans la mémoire des hommes et dans les annales de l’histoire de la préfecture de Boké, considérée comme l’un ‘’des poumons économiques de la République de Guinée.’’

Dans le but d’exporter la bauxite guinéenne dans les normes internationales et d’insuffler un sang nouveau à l’économie nationale, le Président de la République, Pr Alpha Condé a inauguré mardi, 04 octobre 2016, le Port minéralier du secteur Dapilon, commune rurale (CR) de Kalaboui, préfecture de Boké.

L’inauguration du quai de Dapilon matérialise la vision du Chef de l’Etat guinéen de faire de la Guinée, le premier pays exportateur de la bauxite en Afrique subsaharienne.

Quelques semaines plus tard, la même préfecture de Boké, a été gratifiée par l’implantation d’une Agence régionale de l’Office Guinéen de Publicité (OGP). Objectif, réduire le chômage chronique des jeunes diplômés sans emploi de Kakandé (Boké) et lutter contre la publicité sauvage dans la Région Administrative de Boké.

A l’image des autres villes du pays, les autorités locales et populations de la préfecture de Boké, ont posé des actes patriotiques lors de la première édition de la semaine nationale de la citoyenneté et de la paix (SENACIP).

A cause de sa position géographique, la préfecture de Boké a abrité du 26 octobre au 03 décembre 2016, les jeux régionaux regroupant les athlètes, cyclistes, sportifs et encadreurs des cinq (5) préfectures que compte la RA de Boké. Sport ‘’facteur de consolidation de la paix et l’unité nationale’’, était le thème central de la compétition.

Sur instruction du président de la République, Pr Alpha Condé, le Ministère des Mines et de la Géologie, en collaboration avec son homologue du Plan et de la Coopération Internationale, a diligenté  un projet relatif à la réalisation d’une route contournant le centre –ville de Boké. Objectif : éviter des accidents mortels et la dégradation des voies urbaines.

 Au cours de l’année 2016, le projet filets sociaux productifs (PFSP) financé par la Banque Mondiale (BM), a fait son retour dans la préfecture de Boké. Son ambition, aider les jeunes et femmes, bénéficiaires directs du projet, à trouver des emplois temporaires leur permettant de se prendre en charge.

L’année qui s’achève, aura été également marquée par la grève des travailleurs de la Société Minière de Boké (SMB) évoluant sur le site minier du district Katougouma. Les manifestants réclamaient l’amélioration de leurs conditions de vie.

Auparavant, des élèves du même district avaient barricadé la route aux engins de la SMB pour amener la société à assurer l’arrosage régulier de l’axe Katougouma Boké-centre. Un dénouement heureux a été trouvé, grâce à l’implication effective des autorités locales.

Cette même préfecture a honoré la République de Guinée à la 27ème édition de la semaine de l’Amitié et de la fraternité (SAFRA) qui s’est déroulée dans la Région de Gabou (Guinée Bissau).

L’évènement annuel a mobilisé les villes de Boké (Guinée Conakry), Bassé (Gambie), Gabou (Guinée Bissau), Kayes (Mali), Tambacounda (Sénégal), Sélibaby (Mauritanie).

Boké, ‘’poumon économique de la Guinée’’, a été sevrée samedi, 1er octobre 2016 à Conakry, de celui qu’on appelait dans les temps, le ‘’prince du micro de Kakandé’’, Moussa Moïse Batchily, ex correspondant de l’Agence Guinéenne de presse (AGP) et l’inspecteur régional des arts et de la Culture à Boké. L’homme avait bénéficié de tous les honneurs dus à son rang.

Mamadouba Camara, correspondant www.kababachir.com à Boké

About The Author

Related posts