Boké:  »Nous avons besoin du soutien des populations… »(Ministre des Mines)

Le ministre des Mines et de la Géologie (MMG), Abdoulaye Magassouba a animé jeudi, 18 janvier 2018 un point de presse un réceptif hôtelier de la préfecture de Boké abritant d’importants projets miniers.

Cette rencontre du ministre Abdoulaye Magassouba avec les hommes de médias, s’inscrit dans le cadre de l’évaluation de l’état d’avancement des projets miniers et du niveau d’exécution des engagements d’investissements dans la Région Administrative (RA) de Boké.

D’entrée de jeu, le conférencier a indiqué que le gouvernement guinéen, dans son combat, a besoin du soutien des populations  à la base pour l’amélioration du cadre des investissements et l’environnement des affaires dans le pays.

Le projet d’extension de l’usine de production de la Société des Compagnies des Bauxites de Guinée (CBG) a rassuré le conférencier, va créer plus 1060 emplois au bénéfice des jeunes guinéens.

La politique du Chef de l’État pour faire du secteur minier un catalyseur du développement national, d’après le premier responsable du Ministère des Mines, attire depuis l’an 2010, les investisseurs qui font confiance à la Guinée.

La Société Minière de Boké (SMB) a fait savoir le conférencier, s’engage à construire un chemin de fer pour transfert de la bauxite et l’implantation d’une fonderie pour la transformation locale de la bauxite en alumine. Toute chose qui entre dans le cadre de la transformation de l’économie nationale.

Parlant du Plan National du Développement Économique et Social (PNDES), le ministre a annoncé une enveloppe financière de 14 milliards francs guinéens qui, selon lui, seront utilisés pour assurer la desserte en électricité, la réalisation des infrastructures scolaires, sanitaires et agricoles en Guinée.

La population guinéenne a souhaité le Ministre des Mines et de la Géologie, Abdoulaye Magassouba, doit cultiver la paix, l’entente, la cohésion pour maintenir le positionnement de la Guinée sur le Secteur minier, créer les conditions d’une vie meilleure et résoudre les désaccords.

Mamadouba Camara, correspondant Kababachir.com à Boké

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.