Dernières infos

Boké: Une mission de plaidoyer pour la prise en compte des animateurs socioéducatifs dans le développement local.

Boké: Une mission de plaidoyer pour la prise en compte des animateurs socioéducatifs dans le développement local.

Dans le cadre de plaidoyer auprès des autorités locales pour la prise en compte des animateurs socioéducatifs dans le développement local, une mission du Ministère de la Jeunesse (MJ) a séjourné dimanche, 23 juillet 2017, dans la préfecture de Boké.

La rencontre a mobilisé outre, les autorités communales, les conseillers communaux, Chefs de quartiers, animateurs socioéducatifs, Associations de jeunesse, représentants des ONG et d’autres structures partenaires de la Commune.

Selon les organisateurs, cette mission a pour objectif d’informer, sensibiliser et échanger avec les autorités locales, des partenaires de proximité sur les rôles et l’implication des animateurs socioéducatifs dans la conception et la mise en œuvre des programmes du développement local des collectivités.

Une manière d’encourager le développement et la promotion du secteur de l’animation socioéducative en République de Guinée.

Au nom de la délégation spéciale (DS) de Boké, le Conseiller communal, Seydouba Soumah a précisé que la jeunesse constitue le pilier d’un développement durable et harmonieux.

Il a réitéré la disponibilité de la délégation spéciale de Boké quant à l’accompagnement des animateurs socioéducatifs.

De son côté, le Vice-Président des Organisations de la Société Civile Guinéenne (OSCG), Dr Alpha Abdoulaye Diallo a insisté sur la création des centres de perfectionnement, l’équipement des animateurs socioéducatifs pour favoriser les activités extrascolaires, s’attaquer aux faiblesses qui assaillent l’éducation des enfants.

Le Conseil national des jeunes de Guinée (CNJG) engagé par l’Etat guinéen, a informé M. Diallo, est une structure inclusive, représentative.

Sa mise en place permet aux jeunes de prendre en compte leurs préoccupations dans les instances de décisions.

Ouvrant les travaux, le Secrétaire Général des affaires administratives (SG CAA), de la préfecture de Boké, s’est réjoui de la tenue de cette rencontre avant d’indiquer que l’implication des animateurs socioéducatifs dans le développement des collectivités revêt d’une importance capitale pour la Guinée.

Depuis la fin la révolution notre pays, dira le général de l’Administration, ‘’a enregistré le désengagement de l’Etat dans l’Education civique des enfants mais le Ministère de la Jeunesse n’est pas à marge de l’éducation familiale, scolaire et extrascolaire.’’

Les animateurs socioéducatifs devant se comporter conséquemment après leur perfection, a souligné M. Diakité, ont pour mission de parachever l’éducation dans les ménages et lutter contre la délinquance juvénile dans nos communautés.

D’après les délégués du Ministère de la jeunesse, la préfecture de Boké compte 40 animateurs socioéducatifs dont l’utilité réside dans les actions du développement local des collectivités.

La fin de la rencontre a été marquée par la remise des kits aux animateurs. Histoire de consolider leurs actions sur le terrain et renforcer l’encrage traditionnel pour dit-on, s’ouvrir au reste du monde.

Mamadouba Camara, www.kababachir.com

About The Author

Related posts