Dernières infos

Boké: Une mission de la BAD et des TP dans la préfecture

Boké: Une mission de la BAD et des TP dans la préfecture

Dans le cadre de la réalisation d’une route internationale Boké (Guinée Conakry)-Kébou (Guinée Bissau), une mission de la Banque Africaine de Développement (BAD) et du Ministère des Travaux Publics (MTP) a séjourné du jeudi, 27 à vendredi, 28 juillet 2017, dans la préfecture de Boké.

La réalisation dudit projet fait suite à une requête conjointe adressée à la Banque africaine de développement (BAD) par le Gouvernement Guinée et celui de la Guinée Bissau. Des peuples ayant manifesté leur volonté de faire de l’intégration sous régionale une réalité.

Cette visite dit-on, a pour but de recenser et prendre en compte les préoccupations des populations des villages le long de cette infrastructure routière dont la réalisation facilitera les échanges commerciaux, le désenclavement des productions agricoles et l’intégration sous régionale.

Recevant la délégation, le préfet de Boké, Mohamed Lamine Doumbouya a salué les efforts du gouvernement qui, selon lui, œuvre dans le cadre de l’amélioration des conditions de vie des populations rurales.

Ce projet d’après le préfet, est à la fois une joie et un rêve pour la population de la préfecture de Boké qui caresse l’espoir de devenir une ville carrefour.

En ses termes, le Chef de mission, l’ingénieur en infrastructures de transports à la BAD, Abdoulaye Tandina a réitéré la volonté de son institution déterminée à accompagner les groupements féminins, Associations de jeunesse et coopératives disposant des projets bancables.

Séances tenantes, les structures conviées à la rencontre, ont formulé des doléances liées entre autres, à la création des emplois locaux, des forages, sources d’énergies solaires, installation des unités de transformation de la noix de Cajou,  à l’aménagement des espaces pastoraux, à l’ouverture des pistes rurales et à la formation et à l’accompagnement des groupements féminins.

Durant son séjour, la mission a effectué une visite de terrain pour se faire une idée du volume du travail qui lui est confié par la BAD.

A noter que la préfecture de Boké est en concurrence avec la préfecture de Forécariah qui dit-on, a bénéficié d’un projet similaire (Coyah-Farimorya).

Mamadouba Camara, www.kababachir.com

About The Author

Related posts