Boké: Le gouverneur plaide pour la construction d’une école primaire dans le secteur Dougoula

Le Gouverneur de la Région administrative de Boké, général de Brigade, Siba Sévérin Loholamou a présidé jeudi, 28 juin 2018, la cérémonie de remise des deux (02) barques motorisées offertes aux populations des secteurs de Dougoula et Kassôpôd, district de Kamikolon, sous-préfecture de Kolaboui dans la préfecture de Boké.

Il a été constaté qu’avec la présence massive des enfants scolarisables, le secteur Dougoulacomptant une poupulation estimée à 300 habitants, ne disposait pas d’infrastructures scolaires et sanitaires.

Visiblement attristé, le premier responsable de la RA de Boké a interpellé le Consortium SMB/Winning par rapport à la nécessité de construire une école primaire dans ce pauvre secteur.

Présent à la rencontre, le directeur des relations communautaires de la SMB/Winning Consortium, Wu Qiong, a rassuré que son institution au service des Guinéens, donnera suite favorable à ce cri de cœur du gouverneur.

Une vision vivement ovationnée et soutenue par l’ensemble de la population de Dougoula, une contrée en pénurie d’infrastructures de base.

Malgré son paysage séduisant, le village Dougoula, une localité à vocation Sylvio-agropastorale, dispose d’un port de pêche artisanale à l’état primitif.

Ce village des pêcheurs venus de Katougouma, offre à ses visiteurs le visage d’un hameau avec un seul forage pour toute la ville.

Interrogé sur la situation, le chef secteur s’est confié à notre reporter :

«Par rapport à la construction d’une école primaire pour nos enfants, les gens de la société RUSAL sont venus nous deux (02) fois nous demander d’identifier un domaine où ils peuvent réaliser une école. Mais par la suite, ils nous disent que les sites que nous leur proposons ne sont pas propices. Et depuis, on ne les a pas vus ici. Maintenant, ils ne nous demandent même pas par rapport à nos besoins. Le moment viendra pour en parler en détail…»

Par contre, il a précisé : «Quant à la SMB, elle est en train de s’illustrer dans les bonnes actions en faveur des communautés que nous sommes. En tout cas, la qualité de nos relations est bonne…»

Mamadouba Camara, www.kababachir.com à Boké

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.