Boké: Le CRPE pour améliorer le pilotage, la concertation, la Coordination et le suivi-évaluation du système éducatif

L’Inspection régionale de l’Education (IRE) de Boké, grâce à l’appui financier du Ministère de l’Education Nationale et de l’Alphabétisation (MEN-A), a procédé jeudi, 30 août 2018 au lancement officiel d’un atelier de formation destiné à améliorer le pilotage, la concertation, la Coordination et le suivi-évaluation du système éducatif  au niveau régional et préfectoral.

La rencontre a mobilisé outre, les responsables de  l’Institut Supérieur des Mines et de la Géologie de Boké, responsables des Directions préfectorales de l’Education de Boké, Boffa, Fria, Gaoual, Koundara, de la Coordination régionale des association des parents et amis de l’Ecole (APAE), de la Direction régionale du Plan, des Finances, des ONG, les promoteurs des écoles privées.

Durant 3 jours, les membres statutaires du Comité de Pilotage régional échangeront autour des principaux indicateurs du système éducatif et faire une analyse des changements intervenus, évaluer l’évolution des effectifs des élèves au CP de 2015 à 2018, faire la situation des effectifs des élèves au public et au privé par niveau d’enseignement, faire la situation des travaux de redoublement et d’achèvement et élaborer les perspectives de l’année scolaire 2018-2019.

Dans son discours de bienvenue aux participants, l’Inspecteur régional de l’Education, Moriba Sidibé a sollicité l’apport des autorités de l’Education pour la gestion d’un certain nombre de difficultés liées à la pléthore des effectifs, l’insuffisance des salles de classes, la faible réussite scolaire surtout au niveau des filles et le recrutement des enseignants inférieur aux besoins exprimés par la Région de Boké.

Appréciant l’adhésion et le soutien de ses paires  à l’Ecole guinéenne, M. Sidibé a précisé que la Région de Boké a enregistré un taux net d’amélioration de 17,4% dont 15,3% chez les filles durant l’année scolaire2016-2017.

Au nom du MEN-A, le superviseur régional, Mory Sidibé a invité les participants à continuer à apport de leur aide pour accompagner le système éducatif à surmonter les défis possibles en vue de rassurer les partenaires techniques financiers.

A la cérémonie, le Chef de Cabinet du Gouvernorat de Boké, Samba Fraterna Barry a déclaré que la présente session constitue un espace de concertation et d’échanges entre toutes les composantes de la Société sur les problèmes brulants de l’Education dans la Région de Boké.

En ses termes, M. Barry a invité les acteurs de l’Education à identifier, analyser les contraintes et opportunités en vue de proposer des actions de remédiation aux partenaires de l’Education.

Mamadouba Camara, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.