Boké: La jeunesse du secteur Tolagui bloque les travaux de la Société AUXIN

Les jeunes du secteur Tolagui, quartier Korera, commune urbaine (CU) de la préfecture de Boké ont érigé des barricades ce vendredi, 19 janvier à la rentrée de l’Entreprise AUXIN en plein chantier.

Les manifestants exigent le payement des frais de dynamitage par l’entreprise AUXIN dont les explosifs à usage civil, commencent à créer des fissures sur les bâtiments, perturbant les activités de chasse et de potage le long des rivières et marigots de la localité.

Ces opérations de dynamitage apprend-on sur le site, consistent à creuser des trous dans le but d’implanter les piliers des locaux de la Société citée plus haut.

Aux dires du Chef de secteur Tolagui, Demba Niaissa, la jeunesse manifeste parce que, la Société AUXIN s’est lancée dans les opérations de dynamitage sans informer la population et payer 700.000 francs guinéens par éclatement.

Selon lui, la poursuite des travaux sur le site de l’entreprise AUXIN-Tolagui, est conditionné au payement des sept (07) dernières explosions.

Hormis le mécontentement de la jeunesse du secteur Tolagui, les travailleurs de la Société Chinoise AUXIN, menacent de grever dans les jours à venir contre le licenciement arbitraire, le manque de repos, d’équipements adéquats, la précarité des conditions de vie et de traitement des ouvriers.

Faut-il préciser que la Société AUXIN, dans le cadre d’implantation de ses installations, occupe un domaine s’étendant sur une superficie de 40 ha dont le prix d’achat se chiffre à 400 millions de francs guinéens versés aux communautés avoisinantes.

Joint au téléphone, l’avocat de la Société AUXIN, Me Dabo, rassure que son institution, dans un bref délai va procéder au recrutement des jeunes qui, selon lui, seront les porte-paroles de l’entreprise auprès des communautés riveraines.

Pour calmer les ardeurs, l’entrepreneur, Manéah s’est engagé à payer les frais des sept (07) dynamitages. Une promesse qui aplanie les tensions.

On verra bien…

Mamadouba Camara, correspondant Kababachir.com à Boké

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.