Boké: La circulation perturbée, des boutiques et magasins fermés dans la CU

«Circulation perturbée, des boutiques et magasins fermés, des artères barricadées par des jeunes réclamant la reprise du chemin de l’école par les élèves.» C’est l’image que présente la ville de Boké à ses habitants et visiteurs depuis hier lundi, 12 mars à partir de 23 heures TU.

A commencer par les quartiers Koulifanya, Dembaya, ciblés ces derniers temps comme foyers de tensions de la Cité, des auteurs des barrages procédaient à des opérations d’arnaque et de dépouillement dans le but de se procurer des billets de banques sur le dos des passants.

Préoccupés par la situation, les jeunes leaders des quinze (15) quartiers, en compagnie du délégué communal de la jeunesse, Hamidou Pendessa, multiplient les actions pour désamorcer la crise.

Dans cette synergie d’actions, les leaders religieux, les acteurs de la Société Civile ne sont pas à la marge de la bataille pour un retour rapide à la stabilité.

A l’heure, seuls les motocyclistes et les piétons circulent mais des barrages érigés en barres de fer, de blocs de pierres, de troncs d’arbre, restent toujours maintenus le long des routes.

Utile de souligner que l’Administration et les agences des banques ont fonctionné toute la journée et en toute sécurité.

Mamadouba Camara, correspondant Kababachir.com à Boké

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.