Boké: «Il faudrait qu’un jour, qu’on réponde de ses actes… », avertit le MATD

Le ministre de l’Administration du Territoire et de la décentralisation (MATD), général Bouréma Condé, a conféré cet après-midi du mercredi, 15 novembre 2017 avec la population de la préfecture de Boké à laquelle, il demandé de faire une table rase du passé sombre, mettre une croix sur les actes de pillage et de vandalisme pour renouer avec le bonheur et la prospérité.

Recevant la délégation ministérielle, le président de la délégation spéciale de Boké, El Hadj Ibrahima Barry s’est engagé à mettre un terme au cycle de violences pour restaurer le traditionnel climat de paix qui a toujours existé dans sa localité.

Dans son adresse à la population, le MATD, a salué l’engagement du président de la République, Pr Alpha Condé vient de soulager la population en créant l’Agence nationale pour le financement des collectivités (ANAFIC) qui, désormais, va approvisionner les 342 communes rurales et urbaines à travers le diagnostic participatif communautaire.

Précisant que «la voie royale est trouvée pour qu’on ne marche plus avec des pancartes, des bidons d’essence, le MATD, « Chaque collectivité locale bénéficiera au minimum, de 5 milliards de francs guinéens tirés des 15% des revenus miniers et cela, chaque année pour satisfaire les besoins des communautés. Cela sera vécu…»

La meilleure façon de tirer  profit de l’exploitation minière, dira le général Bouréma Condé, « L’Etat a transféré 32 de ses pouvoirs aux collectivités locales et les ressources qui les accompagnent.»

Plaidant à la faveur de la paix et l’unité nationale, le Ministre a souhaité que les manipulations politiques ne dominent pas les revendications pour éviter que le débat soit faussé.

Soutenant que l’installation des sociétés minières est une chance pour Boké, il a invité les jeunes et femmes, bénéficiaires des dividendes des retombées de l’exploitation minière, à aller vers la sagesse, la prudence pour obtenir le bonheur, la paix du cœur et le développement durable.

S’agissant des émeutes à Sangarédi, le MATD a fait savoir que des masques sont tombés cette fois car soutient-il, « Nous avons le visage des loubards grâce aux caméras de surveillance installées dans les locaux de la Société générale de Banques en Guinée (SGBG) qui a reçu la visite des manifestants.

«Les gens peuvent douter de la paternité mais on ne doute jamais de la maternité. Donc, la fierté du président Alpha Condé c’est Boké de la paix, de la concorde, de l’honneur et de la gloire. Le bonheur que vous réclamez repose sur l’existant qui mérite d’être sauvegardé.

 A la jeunesse de s’armer du courage, de la sagesse et de la tolérance en lieu et place des bidons d’essence et d’allumette, a conclu le MATD.

C’est dans une ambiance festive que le MATD a quitté la préfecture de Boké.

Mamadouba Camara, correspondant www.kababachir.com Boké

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.