Boké: Des cadres de l’administration à l’école de l’utilisation des codes Miniers…

Le centre d’Etude et de Coopération International (CECI) Guinée a organisé lundi, 14 mai 2018 dans la préfecture de Boké, un atelier de formation des cadres services déconcentrés et décentralisés ainsi que des acteurs du Conseil régional des Organisations de la Société Civile sur l’utilisation des Codes des Collectivités Locales, minier et de l’Environnement.

Le projet, selon les initiateurs, est entièrement financé par l’Affaire Mondiale Canada et l’Entraide Universitaire Mondiale Canada.

Il vise doter les cadres des structures décentralisées de l’Etat et des organisations de la Société Civile des zones minières de la Région Administrative de Boké, des compétences nécessaires pour diffuser au niveau des populations, les contenus des guides pratiques du Code minier, du Code des Collectivités locales et du Code de l’Environnement.

Ouvrant les travaux, le secrétaire général chargé des collectivités décentralisées de Boké, Jean Béavogui a salué l’initiative du CECI-Guinée qui, selon lui, appuie l’Etat guinéen par le biais de multiples ateliers de formation destinés à renforcer les connaissances des cadres de l’Administration publique.

Cette autre rencontre, a espéré le général des Collectivités, «permettra aux secrétaires communautaires et urbains de s’approprier du contenu des différents codes en vue d’une gestion rationnelle des revenus miniers au bénéfice de l’ensemble des riverains.

De l’avis du Consultant formateur, Thierno Ousmane Wann, «La dégradation de l’environnement provoque la baisse de la quantité et de la qualité des eaux, de la pluviométrie, du tarissement des sources et cours d’eau, de la pollution de l’eau et à l’ensablement des rivières, marigots et fleuves…»

C’est pourquoi, il a invité les autorités compétences à s’impliquer, de manière pérenne, dans la sauvegarde de l’écosystème, gage d’un développement durable et harmonieux.

Bref, le projet, a-t-on fait savoir, s’inscrit également dans le cadre de l’amélioration de la Gouvernance locale, de la croissance économique durable et du partage régional des connaissances (expériences).

Mamadouba Camara,www.kababachir.com à Boké

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.