Boké: Atelier de formation des cadres sur l’utilisation des codes Minier, des Collectivités Locales et de l’Environnement

Le projet d’appui à la Gouvernance et à la croissance économique durable en zones extractives (AGCEDE), sous financement Affaires Mondiales Canada (AMC) et mis en œuvre en Guinée par le Centre d’Etude et de Coopération International (CECI) Guinée, a organisé du lundi, 14 à mardi, 15 mai 2018 dans la préfecture de Boké, un atelier de formation des cadres services déconcentrés et décentralisés, des acteurs des Organisations de la Société Civile (OSC) sur l’utilisation du Code des Collectivités Locales, du Code minier et du Code de l’Environnement.

La rencontre a mobilisé outre, les secrétaires généraux des communes urbaines et rurales de Boké, des représentants des organisations de la Société Civile (OSC) ainsi que des cadres des services techniques et les jeunes volontaires du Projet AGCEDE.

Le projet vise doter les secrétaires généraux des Communes urbaines et rurales et des acteurs des organisations de la Société Civile des zones minières de la Région Administrative de Boké, des compétences nécessaires pour diffuser au niveau des populations, les contenus des guides pratiques du Code minier, du Code des Collectivités locales et du Code de l’Environnement.

La formation a été assurée par le Cabinet de Conseil de Formation et de Recherches en Management (CONFORMA).

Au nom des participants, Talibé Diallo, directeur préfectoral de l’Environnement des Eaux et Forêts, a réitéré l’engagement de ses paires à s’impliquer dans la vulgarisation du contenu des guides pratiques des Codes minier, Environnement et des Collectivités locales dans la préfecture de Boké.

Pour le directeur général du Cabinet de Conseil de Formation et de Recherches en Management (CONFORMA et Consultant formateur, Thierno Ousmane Wann, a précisé que ces deux jours ont permis à la compréhension des contenus des guides et la diffusion des trois Codes au niveau des collectivités à travers les médias.

Il a, aussi, invité les participants à continuer à se familiariser avec les trois codes contenant d’importantes illustrations pour la compréhension des communautés riveraines.

Dans sa communication, le Coordinateur du Projet AGCEDE, Fanta Mamady Condé a salué l’engagement des participants et facilitateurs qui, selon lui, ont donné un cachet particulier au présent atelier.

La meilleure façon de qualifier les agents des services publics, a-t-il mentionné, c’est l’initiation des acteurs locaux qui, selon lui, doivent s’approprier du contenu des textes réglementaires pour mieux contrôler les actions publiques en faveur des collectivités et du développement à la base.

Le CECI-Guinée, dans le cadre de la Gouvernance locale, selon son coordinateur, s’engage à accompagner l’Etat à travers la formation des structures des services décentralisées et déconcentrées.

A la cérémonie, le secrétaire général chargé des collectivités décentralisées de Boké, Jean Béavogui a salué l’initiative du CECI-Guinée qui, selon lui, soutient l’Etat guinéen dans l’amélioration de la Gouvernance dans les collectivités locales de Boké.

La maîtrise des outils légaux, a estimé le général des collectivités, permet d’élaguer des problèmes auxquels sont confrontées les communautés.

Il a, par ailleurs, invité les secrétaires généraux des communes urbaines et rurales, des acteurs de la société civile et les volontaires du CECI à la maîtrise des trois (03) Codes pour se tirer d’affaires sur le terrain.

A noter que le projet, a-t-on fait savoir, s’inscrit également dans le cadre de l’amélioration de la Gouvernance locale, de la croissance économique durable et du partage régional des connaissances ou d’expériences.

Mamadouba Camara, www.kababachir.com à Boké

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.