Bantama Sow à Siaka Barry : « Des gens que le président Alpha Condé a aidé… »

Pendant que la question d’un troisième mandat pour Alpha Condé suscite de débat en Guinée, Bantama Sow s’en prend aux anciens ministres reconvertis en politicien.

Le ministre des Sports, de la Culture et du Patrimoine historique n’est pas tendre avec son prédécesseur, Siaka Barry, une fois limogé à la tête de ce département, vire à 90 degré en politique.

Une attitude que Bantama Sow qualifie d’ingratitude à l’endroit de son mentor, Alpha Condé.

« Les jours à venir, la bataille sera rude. Parce que souvent, quand j’entends les gens dire ‘’oui ! Quand le RPG veut faire quelque chose, il trouvera le peuple devant’’. Mais, est-ce que nous, nous ne sommes pas le peuple ? C’est ridicule ! Des gens que le président Alpha Condé a aidé, il les a tout donné, on les enlève pour un moment dans le régime, ils se mettent à travers le monde entier dans les médias pour insulter, raconter du n’importe quoi. Un être humain doit être reconnaissant. Quand tu fais 5 ans, 6 ans à un poste, tu dois accepter de partir et laisser la place à un autre. Nous, ces gens-là, honnêtement, si vous avez constaté, le RPG ne parle pas d’eux. », regrette le ministre des Sports qui n’a pas cité de nom, mais dont les propos s’adressent directement à son prédécesseur, Siaka Barry.

Avant d’inviter les militants du RPG à la mobilisation pour les prochaines échéances électorales :

« Nous devons nous remobiliser pour renforcer les bases du parti pour être prêts pour les échéances à venir. Donc, jeunesse du parti, le président compte sur vous. », a lancé le bouillant ministre.

Cette sortie fait suite à la conférence de presse de l’ancien ministre des Sports et de la Culture, Siaka Barry, qui devant les journalistes a expliqué les raisons qui l’ont motivé à créer sa propre formation politique :

« J’ai créé ce parti parce que j’ai vu qu’Alpha a trahi nos idéaux de départ. Ces idéaux qui m’ont fait embarquer dans le navire avec lui. Je l’avais suivi à cause d’une vision. Mais du moment où, lui-même, a ôté le costume de cette vision là et s’est fait entourer par les hiboux aux regards bouillants, je me suis dit qu’il s’est trahi lui-même. Je ne vais pas abandonner la Guinée pour suivre Alpha Condé… Ne pas me présenter aux élections de 2020, serait pour moi, une sorte de non-assistance à un pays en danger », a affirmé cet ancien proche d’Alpha Condé. Avant que : «Nous avons créé ce parti pour aller conquérir le pouvoir. Il faut que SèKoutouréyah écoute, ce parti a été créé pour aller cueillir le pouvoir et venir le donner à qui de droit. Nous ne sommes pas venus pour aller voir Alpha Condé, nuitamment, pour qu’il nous nomme ministres ou directeurs. Nous serons aux législatives et si le parti renouvelle sa confiance en moi, je serai, moi-même, aux élections présidentielles », prévient le président du Parti Guinée Débout.

Ibrahima Sory Camara, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.