Dernières infos

Bah Oury : « Nous ferons en sorte que satan ne triomphe pas »

Bah Oury : « Nous ferons en sorte que satan ne triomphe pas »

Près de deux semaines après l’annonce du verdict dans le procès qui oppose le camp de Cellou Dalein Diallo à celui de Bah Oury, l’ancien premier vice-président de l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG), au sujet du contrôle du principal parti d’opposition au régime d’Alpha Condé, l’affaire ne connaît toujours pas son épilogue. En effet, alors que l’ancien exilé politique estime être rétabli dans ses droits, les responsables et militants de l’UFDG excluent toute ​possibilité de retour de Bah Oury dans leurs rangs. Bien que celui-ci appelle depuis quelques jours au grand rassemblement.

Dans un entretien téléphonique accordé à notre rédaction, le vice-président déchu de l’UFDG se réjouit du verdict rendu par le Tribunal de Dixinn, estimant que « le sens de l’unité a eu raison des envies divisionnistes ». L’objectif désormais, pense-t-il, est au grand rassemblement pour bâtir un parti fort. « Mon objectif n’est  pas de me venger de tel ou d’un tel autre. Ceux qui veulent la victoire de l’UFDG, qui veulent que l’UFDG reprenne ses droits avec Bah Oury, peuvent cheminer dans ce sens. Mais nous ferons en sorte que satan ne triomphe pas. La justice a dit le droit, tout ce qui reste maintenant c’est d’explorer les bénéfices qu’on peut en tirer dans l’intérêt général. Si on bute sur certains points du passé et on en tire aucune leçon, on est comptable des conséquences dans le futur », a-t-il​ mis en garde.

Dans les rangs de l’UFDG, le jugement rendu par la justice est qualifié de non-évènement. Certains vont jusqu’à accuser le juge qui a rendu le verdict de corrompu, dénonçant une justice aux ordres du pouvoir en place. Les avocats du camp de Cellou Dalein Diallo ont aussitôt relevé appel, suspendant ainsi l’exécution de la décision. En attendant la tenue d’un nouveau​ procès.

Thierno Diallo, Kababachir.com

A propos de l'auteur

Articles similaires