Audit du fichier électoral : une mission de l’OIF à Conakry

En prélude des prochaines échéances électorales, une mission de l’Organisation Internationale de la Francophonie séjourne depuis quelques jours à Conakry.

L’objectif de cette mission exploratoire, est trouver les voies et moyens devant permettre de procéder à l’audit et l’assainissement du fichier électoral, dans la perspective des prochaines élections législatives prévues avant la fin de l’année et la présidentielle de 2020.

La mission exploratoire de l’OIF, conduite par M. Mohamed Salia Sokona, qui a déjà eu des entretiens avec le RPG-Arc-en-ciel, parti au pouvoir et l’UFR de Sidya Touré,  s’est s’entretenu ce lundi avec le Chef de file de l’opposition, Cellou Dalein Diallo.

Il sera question des procédures  et méthodes devant permettre de procéder à l’audit du fichier électoral.

Mais le point de discorde se situe au niveau du choix des experts devant effectuer ce travail. Si la mouvance estime que les experts de la francophonie pourront suffiront de procéder à l’audit du fichier électoral. L’opposition quant à elle n’y croit pas trop à la transprence. C’est pourquoi, les opposants exigent à ce que ce travail d’audit soit effectué conjointement par les experts de l’OIF, l’Union Européenne et ceux du système des Nations Unies.

En attend, les émissaires de l’OIF devront tirer les leçons de ces différents entretiens en vue d’harmoniser les positions et évaluer les opportunités qui s’offrent à ce travail d’audit du fichier électoral.

Affaire à suivre….

Abdoul Wahab Barry, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.