Angleterre-Belgique 0-1, avec un bijou de Januzaj, la Belgique poursuit son sans-faute

Malgré un 11 remanié, la Belgique a signé son 3e succès en 3 matches. Contre l’Angleterre, elle s’est imposée 1-0 à la faveur d’un bijou de Januzaj.

3e journée du Groupe H de la Coupe du Monde
Angleterre-Belgique : 0-1
But : 
Januzaj (51e)

On craignait que les Belges ne fassent l’impasse sur leur troisième match de groupe ou évoluent avec retenue afin d’éviter la première place qui les aurait reversés dans la moitié de tableau la plus corsée. Il n’en a rien été. La sélection de Roberto Martinez a joué le jeu lors de son opposition contre l’Angleterre. Et elle l’a même très bien fait puisqu’elle a assuré le plein de points malgré une rotation complète de l’effectif. La différence au tableau d’affichage s’est faite sur un but et il fut l’œuvre d’Adnan Januzaj, avec une réalisation spectaculaire et qui peut facilement être classée parmi les plus belles de ce tournoi.

L’ancien attaquant de Manchester United n’avait pas encore eu droit à la moindre minute de jeu dans cette compétition. Il avait des fourmis dans les jambes et cela s’est vu avec cet exploit individuel réussi à la 51e minute. Un enchainement à l’entrée de la surface dribble sur son adversaire direct puis frappe enveloppée du gauche qui a fait soulever tous les spectateurs de Kaliningrad Stadium. Une vraie étincelle au milieu d’une soirée qui en a un peu manqué. À sa sortie à cinq minutes de la fin, le jeune ailier a eu droit aux compliments du spécialiste des tirs enroulés, en la personne de Thierry Henry.  Une accolade bien méritée.

Avant ce but, la Belgique a plutôt dominé les débats mais sans se montrer aussi menaçante que lors des deux premiers matches. Parce que les Hazard, Mertens et Lukaku n’étaient pas là ? Oui et aussi parce que l’adversité était différente. Mis à part un petit moment de flottement en début de partie durant lequel Pickford a repoussé un tir de Tielemans (7e) et Cahill est intervenu en catastrophe pour éloigner une tentative de Batshuayi (10e), les Anglais ont su plutôt bien repousser le danger belge.

Même à 1-0, les Belges sont restés conquérants

Offensivement, c’était moins séduisant, en revanche, du côté des Three Lions. En l’absence de Harry Kane, les hommes de Southgate ont éprouvé les pires difficultés pour créer du danger. Ce n’est d’ailleurs qu’à la 66e minute que Thibaut Courtois, l’un des rares rescapés du turnover de Martinez, a eu à effectuer son premier grand arrêt. Du bout des doigts, le dernier rempart de Chelsea a éloigné en corner une frappe de Marcus Rashford.

En fin de match, on s’attendait à ce que l’Angleterre se rebiffe pour aller chercher le nul. Les Three Lions n’en avaient cependant ni la force, ni l’envie. Et c’est plutôt la Belgique qui a mieux terminé en enchainant les assauts sur les buts de Pickford. Ce dernier a cependant su éviter une défaite plus conséquente aux siens, en s’interposant notamment devant Mertens (89e). Le gardien d’Everton a aussi vu un tir de Fellaini finir dans le petit filet extérieur (91e). Au final, le succès belge était donc mérité. Avec ce sans-faute, ils terminent premiers du groupe. L’avenir nous dira si c’était une si bonne idée que cela, mais les Diables Rouges sont déjà à féliciter pour leur compétitivité et le fait d’avoir respecté le jeu.

http://www.goal.com/fr

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.