AG de la FESABAG : Une grève plane dans le secteur bancaire

A l’issue d’une assemblée générale extraordinaire tenue ce mardi à Conakry, la Fédération Syndicale Autonome des Banques Assurances et Microfinances de Guinée (FESABAG) hausse le ton et menace  de déclencher une grève.

Selon Abdoulaye Sow Secrétaire général de la FESABAG, cette mesure intervient après l’échec des négociations entre sa structure, les autorités de la Banque Centrale et l’Association Professionnelle des Banques (APB), suite à l’augmentation du prix du carburant.

 Les employés des banques exigent des mesures d’accompagnement en tenant compte de la flexibilité et du pouvoir d’achat des guinéens.

“Est-ce que nous n’allons pas nous battre pour que nous ayons nos mesures d’accompagnement ? » S’interroge Abdoulaye Sow  devant une foule acquise à cause ?

« Oui ! » répond en chœur les travailleurs des banques.

« Après ici, est ce que vous êtes d’accord qu’on dépose un préavis de grève ? » oui ! » répond la foule sous les applaudissements.

Mais avant d’annoncer un préavis de grève, le Secrétaire général de la FESABAG fustige le comportement des certains étrangers employés dans les banques guinéennes dont le Congolais qui occupe le poste de Directeur des Ressources Humaines, qui aurait licencié Mabinty Sylla.

« Aujourd’hui à  UBA, il y a un nigérian qui est arrivé qui s’appelle Ezécor. D’abord on avait envoyé un autre qui s’appelait Frank, il a volé 25 millions de dollars, il est parti. Après on a envoyé Ezécor et Ezécor est venu on dit vient licencier les guinéens » révèle-t-il.

Devant cet état de fait, Abdoulaye Sow annonce les couleurs. Et si rien n’est fait d’ici là, la grève est inévitable, car le préavis sera déposé dans les jours qui suivent

Dans ce préavis de grève, ajoute M. Sow, « nous allons demander les mesures d’accompagnement pour les travailleurs du secteur financier, l’annulation pure et simple du licenciement injuste et inacceptable de Mme Mabinty Sylla et on va  dire que le départ du Congolais est non négociable. », prévient le Secrétaire général de la FESABAG.

 Au terme de l’assemblée générale, les employés des banques ont marché du Boulevard Telly Diallo jusqu’à  Afriland Bank, située tout près du marché Niger, où se trouve le Président de l’Association des Professionnels des Banques (APB),  pour dénoncer ce qu’ils qualifient ‘’la prise d’otage du secteur bancaire par des étrangers et exiger des mesures d’accompagnement’’

Abdoul Wahab Barry, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.