Dernières infos

Affaire « Toumba » : Me Paul Yomba Kourouma dénonce « l’nterférence » de l’exécutif

Affaire « Toumba » : Me Paul Yomba Kourouma dénonce « l’nterférence » de l’exécutif

Selon un  des avocats d’Aboubacar Sidiki Diakité « Toumba », le conseiller en communication du ministre de la Justice s’est introduit vendredi dans la cellule du prisonnier sans aviser son conseil. Me Paul Yomba Kourouma l’a révélé ce samedi lors d’un entretien accordé à Renaissance FM, disant craindre désormais pour la sécurité de l’ancien aide de camp de Moussa Dadis Camara. Il a accusé l’exécutif de s’être immiscé dans ce dossier judiciaire. « Le conseiller du ministre de la Justice en charge de la communication s’est introduit dans la cellule de ‘Toumba’ à la Maison d’arrêt de Conakry sans mandat ni droit pour contrebalancer les dispositions envisagées par les avocats [du détenu] au cours du point de presse. Il s’est évertué à tenter de le récupérer à leur cause et à créer des dissensions entre lui et ses avocats, en lui demandant de dire à [ces derniers] de ne pas jeter l’huile sur le feu ; que seul le ministre de la Justice serait attentif à sa cause », a indiqué un des avocats du célèbre prisonnier.

Une démarche que condamne Me Paul Yomba Kourouma.  » Nous avons trouvé ces déclarations très dangereuses. Nous avons toujours dénoncé l’interférence de l’exécutif dans le judiciaire », a-t-il ajouté. D’après lui, à partir du moment où l’État n’est pas parti dans le dossier, il n’a pas le droit d’accéder à « Toumba » Diakité, qu’il dit être désormais en insécurité. Par conséquent, exige-t-il, le principal suspect dans le massacre du 28 septembre 2009 au stade de Conakry doit être transféré dans un lieu sûr pour qu’il « échappe au pire ». L’avocat affirme que son client est traumatisé et se sent vulnérable.
Thierno Diallo, Kababachir.com

About The Author

Related posts