Dernières infos

Affaire 500 millions : L’UFDG et le PEDN se livrent à une guerre de communication

Affaire 500 millions : L’UFDG et le PEDN se livrent à une guerre de communication

C’est désormais une guerre ouverte entre l’UFDG de Cellou Dalein Diallo, principale formation politique de l’opposition et le PEDN de Lansana Kouyaté, une autre formation politique de l’opposition, à l’origine de la polémique qui entoure le budget du Chef de file de l’opposition.

En réaction à la révélation faite par François Bournouno, porte-parole du PEDN, à propos des 500 millions que Cellou Dalein Diallo, devrait percevoir par mois, comme budget lié à son statut du Chef de file de l’opposition, son conseiller politique, Ousmane Gaoual Diallo, a déclaré mercredi dans une radio locale, que Lansana Kouyaté, leader du PEDN, disposerait d’un hôtel à Paris. Et le bouillant député va jusqu’à faire des révélations sur des fonds transférés par M. Kouyaté à Parisbas, lorsqu’il était Premier ministre de Guinée.

Il n’en fallait pas ! Après cette sortie médiatique de Gaoual, la réplique de François Bournouno, ne s’est pas fait attendre.

Sur les ondes d’une radio locale, porte parole du PEDN ne mâche pas ses mots : « Je ne réponds pas à un drogué. Quelqu’un qui fume de la drogue pour aller s’attaquer aux gens, ne m’intéresse pas. Je ne dois pas me rabaisser à son niveau »

S’agissant des accusations portées contre son leader, le chargé de communication du PEDN  est remonté contre le député uninominal de Gaoual : « Pour tout le respect que je vous dois je peux me permettre. Ceux qui disent ça ne savent rien. C’est facile de vérifier quand c’est dans un pays comme la France. Vérifier si vous voulez, M. Kouyaté n’a aucun hôtel en France, mais il a une résidence qu’il a achetée avant qu’il ne soit Premier Ministre en Guinée…. Laissez-moi vous dire que mon Président a une carrière internationale, c’est pourquoi il  n’a jamais touché à son salaire et n’a présenté aucune facture au trésor pour ses déplacements dans les vols spéciaux quand il était en fonction…. Cellou est à la base de plus de la moitié du retard de la Guinée. Il a trop de passif, les audits l’ont toujours cité », dénonce de son côté François Bourouno.

Jusqu’où iront ces opposants, dont l’unique adversaire reste pour l’instant Alpha Condé, qui entretient toujours le flou sur ses intentions de s’octroyer un troisième mandat ou pas.

 

Abdoul Wahab Barry, Kababachir.com

About The Author

Related posts