Dernières infos

Affaire 3ème mandat : la mise en garde de l’opposition guinéenne

Affaire 3ème mandat : la mise en garde de l’opposition guinéenne

L’opposition guinéenne ne se laissera pas distraire par les propos du président guinéen qui, lors de son séjour en France, ne cache pas ses intentions de briguer un troisième mandat.

Les opposants du régime prennent très au sérieux les propos du président guinéen, qui a répondu à la question d’un journaliste de Libération, en entretenant le fou artistique sur ce sujet:

«Arrêtons avec cette vision dogmatique de savoir si la bonne chose est un, deux ou trois mandats. Ça dépend de chaque pays et de la volonté de son peuple. Nous ne voulons plus que l’Occident nous dicte ce que nous devons faire. Les pays développés, on ne leur pose pas la question ! Est-ce qu’on pose la question à Singapour par exemple [le Premier ministre est dans son troisième mandat] ? Je n’ai pas à répondre. Ce n’est ni aux journalistes ni aux puissances extérieures de décider.
Pour le moment, j’ai un programme de développement et je me bats pour l’appliquer. Ma préoccupation n’est pas le nombre de mandats. C’est un débat qu’on nous a imposé. Marx a dit que l’humanité ne se pose jamais que des problèmes qu’elle est capable de résoudre. Le mien, c’est comment changer les conditions de vie des Guinéens, et avant tout des jeunes », a répondu le président guinéen à notre confrère.

Après ces propos, les opposants haussent le ton et menacent d’empêcher un tel projet de prospérer.

Pour Cellou Dalein Diallo, la Constitution guinéenne est inviolable. Donc, il n’est pas question de rêver d’un 3ème mandat, parce que, dit-il, les guinéens ne se laisseront pas faire.

De son côté, Aboubacar Sylla, pense qu’ il n’y a plus de flou ou d’ambiguïté à entretenir. « Alpha veut briguer le 3ème mandat. Alors, il faut que les guinéens se lèvent pour préparer une épreuve de force », prévient le leader de l’UFC .

Pour sa part, Aliou Bah, du Bloc Libéral, pense que la constitution est claire la dessus et que « les Guinéens  ne sont pas prêt à accepter l’instauration d’une autre dictature », estime-t-il chez nos confrères de mosaiqueguinee.com.

Abdoulaye Traoré, Kababachir.com

A propos de l'auteur

Articles similaires