Dernières infos

Affaire 28 septembre : l’avocat de Toumba souhaite qu’Alpha Condé soit entendu

Affaire 28 septembre : l’avocat de Toumba souhaite qu’Alpha Condé soit entendu

S’exprimant sur le massacre du 28 septembre, lors de sa visite de travail à Paris, Alpha Condé a livré sa part de vérité. Pour le président guinéen, qui répondait à la question d’un confère français,  ‘’Inculpé ne veut pas dire coupable. En droit, la liberté est le principe, la prison l’exception’’, En plus, rapporte la Libération, ‘’beaucoup de gens sont accusés à tort dans cette affaire. Certains n’étaient même pas à Conakry. On verra bien qui est coupable ou non lors du jugement’’, révèle-t-il.

Une réponse qui suscite la colère de l’avocat de Toumba Diakité.

Réagissant à la sortie médiatique du président Alpha Condé Me Yomba Kourouma demande à ce que le Chef de l’Etat soit entendu dans cette affaire en qualité de témoin.

« Dès lors qu’il dit qu’il y a des innocents, c’est qu’il est censé tout savoir de la conception, de la préparation et de l’exécution de ce massacre. Donc il connait les tenants et les aboutissants.», insiste-il.

Selon l’avocat, «  Les juges doivent s’intéresser à lui (Alpha) désormais. C’est très important car le chef de l’Etat en le disant veut apporter une aide précieuse à la justice. Il veut raccourcir cette information pour que, comme l’a promis le ministre de la justice, le procès se tienne cette année… », estime-t-il.

Enfin, l’avocat déplore qu’Alpha Condé protège certains d’entre eux: «Il les protège et dit même que la liberté est le principe et la détention, l’exception. Rien ne lui interdit de communiquer la liste aux magistrats… » fait remarquer Me Yomba Kourouma.

Mariam Diallo, Kababachir.com

 

 

A propos de l'auteur

Articles similaires