Dernières infos

Accord du 12 octobre : Cellou Dalein hausse le ton et menace…

Accord du 12 octobre : Cellou Dalein hausse le ton et menace…

Alors que l’accord politique du 12 octobre peine à être appliqué,  le leader de l’opposition guinéenne lance un ultimatum au pouvoir et menace d’appeler ses militants à redescendre dans la rue.

Le sujet était à l’ordre du jour de l’assemblée générale hebdomadaire du parti ce samedi à la minière.

Dénonçant le manque de volonté politique du pouvoir de respecter les engagements pris à l’issue des négociations, le leader de l’UFDG menace d’appeler ses militants dans la rue.

« Il faut que vous soyez mobilisés puis qu’il n’y a aucune volonté. Il faut qu’on exige l’application intégrale de l’accord du 12 octobre 2016. Nous allons nous retrouver au niveau de l’opposition et nous serons appelé à rendre des décisions. On a obtenu une détente, une décrispation du climat politique, grâce à cet accord. Mais, sil n’est pas appliqué, qu’est-ce qu’on fait ? », s’interroge le président de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée.

Selon Cellou Dalein Diallo, «Depuis le 24 mars, le code électoral est envoyé à la Présidence et jusqu’à présent il n’a pas été transmis à la cour constitutionnelle qui doit émettre son avis de non objection pour que cette loi soit promulguée », déplore-t-il.

A ce jour, poursuit le leader de l’opposition, « aucune décision contenue dans l’accord n’a été appliquée à la date convenue et dans les conditions prévues. Il étai prévu que le code électoral amendé soit adopté par l’Assemblée nationale lors de la session budgétaire. Vous savez qu’on a saboté ça, on a refusé que le code adopté à cette période même s’il a été adopté plus tard lors d’une session extraordinaire ».

Devant cet état de fait, l’opposition compte se faire entendre pour exiger la tenue d’élections communales dans les meilleurs délais.

Mariam Diallo, Kababachir.com

A propos de l'auteur

Articles similaires