Dernières infos

17ème sommet de l’OMVS : Macky Sall prend la tête de l’Organisation

17ème sommet de l’OMVS : Macky Sall prend la tête de l’Organisation

La Conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement de l’Organisation pour la Mise en  Valeur du fleuve Sénégal (OMVS), a tenu sa 17ème Session ordinaire le mercredi 17 mai 2017 à Conakry, sous la présidence du président Alpha CONDE. Ont pris part à cette rencontre de Conakry, Mohamed Ould ABDEL AZIZ, de la Mauritanie; Ibrahima Boubacar KEITA, du Mali; Macky SALL, du Sénégal, qui remplace Alpha Condé de la Guinée, qui assurait jusque-là la présidence de l’Organisation sous-régionale.

Au cours de la rencontre de Conakry, les participants se sont penchés sur plusieurs thématiques dont l’analyse et adoption du rapport du président du Conseil des ministres de la Conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement; l’approbation du relevé des conclusions ; l’adoption des résolutions finales de la XVIIème Conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement.

Des résolutions ont également été adoptées. C’est notamment la Résolution relative à la Convention portant création de la SOGEAOH; la Résolution relative à l’élaboration d’un plan d’investissement global ; la Résolution relative à la nomination du Haut Commissaire; la Résolution relative à la nomination du Haut Commissaire Adjoint.

Au terme de cette conférence, Macky SALL, président du Sénégal, a été élu président de la Conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement de l’OMVS, alors que le ministre guinéen de l’Energie et de l’Hydraulique, Cheick Taliby Sylla, a été nommé président du Conseil des ministres de l’OMVS.

En prenant le témoin des mains de son homologue guinéen, Macky Sall a assuré être particulièrement mû par le «soucis d’aider à la consolidation de ce précieux legs et l’amélioration des performances de l’Omvs pour répondre aux besoins de développement des pays membres (Sénégal, Mali, Guinée Conakry, Mauritanie, Ndlr)».

«Ce legs et ces performances nous engagent en effet à faire encore plus et mieux en balisant la voie du futur pour d’autres étapes qualitatives», a indiqué le chef de l’État sénégalais, dont les axes prioritaires portent sur : le chantier prioritaire de la navigabilité du fleuve pour stimuler les échanges entre les pays membres ; la poursuite d’une coopération solidaire et inclusive entre les États membres, et, en leur sein, entre les milieux urbains et le monde rural ; le chantier de l’offre d’énergie hydroélectrique par la réalisation de nouvelles infrastructures afin de créer une dynamique durable de production et de distribution suffisantes de l’électricité à des coûts abordables pour les ménages et compétitifs pour les entreprises ; et le chantier de la modernisation de l’Omvs à travers une réforme institutionnelle tendant à assurer une meilleure performance des ressources humaines mises à la disposition de l’Organisation.

Mariam Diallo, Kababachir.com

 

A propos de l'auteur

Articles similaires